Quand payer la TVS 2021 ?

11
Partager :

Toutes les entreprises qui possèdent ou utilisent des voitures particulières ou des voitures polyvalentes en France sont soumises à la taxe sur les véhicules (TVS). Quel est son fonctionnement ? Quelles sont les entreprises impliquées et pour quels types de véhicules ? Explications avec Bercy Infos.

A lire aussi : Quelle moto 125 pour grand gabarit ?

Véhicules de l’entreprise Taxe sur les véhicules commerciaux (TVS) : quelles sociétés sont impliquées ?

TVS est une taxe payée par toutes les entreprises à but lucratif ayant leur siège social en France ou un établissement en France et qui possèdent, utilisent ou louent des voitures particulières (pour le transport de passagers) ou polyvalentes (pour le transport de voyageurs). Il est applicable indépendamment de la nature ou de la forme juridique de la société (commerciale ou civile) ou de la méthode d’imposition (impôt sur le revenu ou impôt commercial).

En outre, elle ne s’applique pas aux personnes morales sans but lucratif et non constitués sous la forme d’entreprises au sens juridique (associations, sociétés sportives, par exemple).

A lire en complément : Qui est le titulaire du certificat d'immatriculation ?

Lire aussi : Comment déduire les frais de voyage du résultat fiscal de votre entreprise ? | Plan vélo : ce qu’il faut retenir de la franchise kilométrique

Quels véhicules sont touchés par le TVS ?

Pour que le TVS soit mis en œuvre, il est nécessaire que

  • le véhicule appartient à l’entreprise ou est utilisé par celle-ci. Le véhicule appartient à la société : c’est-à-dire immatriculé au nom de la société en France ;
  • le véhicule est utilisé en France par l’entreprise : il s’agit des véhicules utilisés par l’entreprise (même s’ils ne sont pas immatriculés en France), ainsi que des véhicules loués ou mis à sa disposition. L’utilisation de ces véhicules affecte à la fois les employés en tant qu’associés et dirigeants, même si le véhicule est immatriculé au nom d’une personne physique et pour laquelle le véhicule est fait un remboursement des coûts kilomètres.Mais seuls les véhicules avec les caractéristiques techniques suivantes sont finalement soumis à des téléviseurs :
  • véhicules immatriculés dans la catégorie « VP » : immatriculation VP inscrite sur le certificat d’immatriculation (carte grise) ;
  • Véhicules polyvalents classés dans la catégorie « N1 » destinés au transport de voyageurs et de leurs bagages ou marchandises : en fait, véhicules portant une carte grise portant les mots van ou CTTE, mais dotés de plusieurs rangées de sièges.

Apprenez à connaître

Par conséquent, le TVS se réfère aux véhicules utilisés principalement pour le transport de personnes (autres que le transport commercial). En revanche, les véhicules techniquement conçus pour une utilisation exclusivement commerciale ou industrielle ne relèvent pas du champ d’application des téléviseurs :

par exemple, les véhicules utilitaires ou les camionnettes utilisées pour le transport de marchandises ne sont pas soumis à la TVS ; il en va de même pour les véhicules touristiques destinés exclusivement à un usage agricole.

Dans certaines conditions et en fonction des propriétés techniques de certains véhicules, des exemptions de télévision peuvent s’appliquer. Cela peut également être le cas pour les véhicules loués brièvement ou les véhicules alimentés par l’énergie propre.

Pour les cas d’exemption TVS, vous pouvez vous rendre sur le site service-public.fr en cliquant sur le lien suivant :

Quels véhicules sont exemptés de TVS ?

Lire aussi : Coûts de transport des employés : quelles sont leurs obligations ? | Titres-restaurant : 5 informations à savoir

Quel est le nombre de téléviseurs ?

Le TVS est calculé trimestriellement et dépend du nombre de véhicules appartenant ou utilisés par l’entreprise premier jour de chaque trimestre, ou loué pour plus de 30 jours dans le trimestre.

Le montant de la taxe pour chaque véhicule est calculé sur la base de deux composantes :

  • un tarif en fonction du type d’émission de CO2 ou de la puissance fiscale (selon la date de mise en service du véhicule) ;
  • un taux fondé sur les émissions de polluants atmosphériques.

Les détails du barème applicable aux deux tarifs figurent dans la notice du formulaire n°2855 disponible sur le site impots.gouv.fr.

Apprenez à connaître

Pour les véhicules appartenant ou loués par des employés ou des gestionnaires qui bénéficient d’un remboursement de frais par kilomètre

  • une déduction de 15 000 euros s’applique au montant total de la taxe payable sur tous ces véhicules.

Lire aussi : Business : tout ce que vous devez savoir sur les bons vacances

Quels sont les modalités et conditions d’imposition des téléviseurs ?

Les conditions d’imposition des TVS sont déterminées par l’article 1010 du Code général des impôts et ont été modifiées par l’article 19 de la loi n° 2016-1827 du 23 décembre 2016 sur le financement de la sécurité sociale pour 2017.

La période fiscale est annuelle et comprend une déclaration et un paiement en janvier N 1 pour la période allant du 1er janvier au 31 décembre de l’année N.

Variation de l’exercice

Depuis 2018, la période d’imposition pour les téléviseurs est celle de l’année civile : du 1er janvier au 31 décembre N, au lieu du 1er octobre au 30 septembre N 1, comme c’était le cas jusqu’en 2017.

Lire aussi : Le crédit d’impôt familial, pour aider vos employés à subvenir aux besoins de leurs enfants

Quand payer pour les téléviseurs ? Comment puis-je le signaler ?

Le retour et le paiement des téléviseurs dépendent du régime de TVA de l’entreprise :

  • si l’entreprise est soumise à un régime fiscal réel normal : les téléviseurs doivent être télédéclarés et télépayés à l’annexe 3310 A de la déclaration de TVA présentée au cours du mois de janvier. Par conséquent, en janvier 2019, l’entreprise doit télétélévisier pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018.
  • si l’entreprise n’est pas responsable de la TVA : les téléviseurs doivent être télédéclarés et télépayés à l’annexe 3310 A de la déclaration de TVA soumise au cours du mois de janvier. En conséquence, en janvier 2019, l’entreprise doit téléclare les TVS pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018.
  • si l’entreprise est couverte par un régime fiscal simplifié : les téléviseurs doivent être communiqués avant le 15 janvier sur le formulaire papier 2855-SD (il n’y a pas de téléprocédure pour ce formulaire).

Lire aussi : Bons et cadeaux aux employés : conditions pour ne pas payer de cotisations

Quelles sont les conditions de paiement pour les téléviseurs ?

  • dans le cas des entreprises qui sont tenues de télétélétélévisualiser des téléviseurs en vertu de l’annexe 3310 A, le paiement est effectué au moyen de la télérégulation.
  • Pour les entreprises qui doivent déclarer les téléviseurs en utilisant le formulaire papier 2855-SD, le paiement peut être effectué par virement (obligatoire à partir de 50 000€), chèque ou espèces (maximum 300€).

Apprenez à connaître

Quelle que soit la méthode de notification, les TVS peuvent être payées par frais : Si l’entreprise a une demande d’impôt perçue par l’EIE, elle peut utiliser tout ou partie de cette créance pour payer ses téléviseurs (formulaire n° 3516).

Lire aussi : Comment déduire les frais de voyage du résultat fiscal de votre entreprise ?

Tout de TVS

Service-Public.fr : « Taxe sur les véhicules de société (TVS) » Service-Public.fr : « Quels véhicules sont exemptés des téléviseurs ?  » Service-Public.fr : « Comment la télévision est-elle appliquée à un véhicule loué par l’entreprise ? » Impots.gouv.fr : « Comment puis-je déclarer et payer la taxe sur les véhicules de l’entreprise (TVS) ?  » Journal officiel des finances publiques : « Impôt sur les sociétés de véhicules (TVS) » Article 1010 du Code général des impôts (CGI) : « Taxe sur les véhicules professionnels »

Modification de la taxation des téléviseurs

Impots.gouv.fr : « Nouvelles conditions d’imposition pour les téléviseurs

 »

Véhicules diesel, carburant, pétrole

Partager :