Bouées d’acquisition de données : portée et fonctionnement

1341
Partager :

Les bouées d’acquisition de données sont des dispositifs utilisés en mer. C’est l’une des formes les plus populaires de systèmes d’acquisition de données après les navires et les plateformes. On s’en sert pour avoir des informations sur un phénomène donné. Pour bien en comprendre le fonctionnement, il faut en amont savoir le rôle qu’il joue exactement. Des détails ici !

Portée des bouées d’acquisition de données

On utilise les bouées d’acquisition de données (data buoys) fondamentalement pour trois besoins. Le premier concerne le recueil d’informations relatives à l’hydrographie. Le deuxième, c’est le stockage de ces données et le dernier, c’est leur transmission. Vous l’aurez compris, ces dispositifs sont établis en mer comme il est à découvrir ici. En cela, les informations recueillies, conservées et traitées par les bouées d’acquisition de données sont généralement précises.

A lire aussi : Grossiste VDLV - Des E-Liquides Français de Haute Qualité

Il s’agit notamment de l’amplitude du vent, de sa vitesse, de sa force ou de sa vitesse. Après la collecte, les informations sont converties en signal électronique. Après relai à une constellation de satellites, les fournisseurs de services les reçoivent et les partagent à leur tour.  Pour ce qui est de l’enregistrement, il n’est pas toujours automatique. Qu’à cela ne tienne, c’est l’unité de données embarquée qui les reçoit.

Si votre activité vous oblige à rester en mer sur une longue période (plusieurs mois ou années), les bouées d’acquisition de données vous permettront de survivre pendant ce temps. L’utilisation des data buoys s’inscrit donc dans une logique préventive.

A lire en complément : Exploration des différents types de coupes de cheveux : pour chaque style, une coupe unique

Fonctionnement des bouées d’acquisition de données

Les bouées d’acquisition de données optimisent votre sécurité en mer. Les données que ces dispositifs vous permettent de collecter peuvent s’étendre sur plusieurs dizaines de kilomètres. Il s’agit des informations atmosphériques et océaniques fournies par l’instrumentation terrestre. Cependant, le fonctionnement de ces dispositifs n’est pas aussi simple qu’il paraît.

Les bouées d’acquisition de données sont conçues avec deux éléments principaux : la base et la tour. Vous trouverez dans chacune de ces parties de ces dispositifs, des composants sensoriels. Les instruments sous-marins sont pris en charge par la base. Pour ce qui est de la tour, c’est elle qui sert de support de montage aux panneaux solaires de l’appareil.

Pour fonctionner, les data buoys doivent être alimentés par un système solaire. Ce dernier emmagasine de l’énergie et la transfère ensuite à la bouée pour son fonctionnement. L’essentiel à retenir pour ce qui est du fonctionnement des bouées d’acquisition de données, c’est l’importance de prévoir des panneaux solaires pour les alimenter.

Applications pratiques des bouées d’acquisition de données

Les bouées d’acquisition de données sont utilisées dans une variété d’applications pratiques. Elles sont principalement employées pour fournir des informations précieuses aux scientifiques, aux autorités portuaires et aux armateurs. Les chercheurs ont besoin de ces dispositifs pour recueillir des données sur les conditions météorologiques et océanographiques. Les autorités portuaires peuvent également utiliser ces systèmes pour surveiller le trafic maritime local.

Une autre application pratique des bouées d’acquisition de données est leur utilisation lors du repérage des débris marins, tels que les déchets plastiques flottant à la surface de l’eau. De même, elles permettent aussi aux scientifiques de suivre les mouvements des animaux marins en utilisant la géolocalisation par GPS.

Il est primordial de noter que la technologie a évolué au fil des années depuis sa première création il y a près d’un demi-siècle. Aujourd’hui, grâce à l’avancée constante des technologies environnementales, on peut attribuer divers autres rôles importants à ces dispositifs.

Donc, si vous projetez un voyage ou une expédition en mer bientôt et que vous n’envisagez pas encore l’utilisation d’une ou plusieurs bouées d’acquisition de données, nous espérons avoir contribué à vous faire comprendre leur importance pratique. Cela pourrait aboutir sur votre sécurité en mer ainsi que sur une contribution non négligeable à la protection de l’environnement, grâce à ce système innovant et performant, aussi bien dans les petits que dans les grands ports.

Avantages et limites des bouées d’acquisition de données

Les bouées d’acquisition de données sont des instruments incontournables pour la surveillance et l’étude des océans. Elles présentent plusieurs avantages, mais aussi certaines limites.

L’un des principaux avantages de ces dispositifs est leur capacité à mesurer une grande variété de paramètres en temps réel. Ils peuvent par exemple fournir des informations sur les courants marins, le niveau de la mer, les vagues ou encore la température de l’eau et l’humidité relative. Les données collectées permettent donc aux scientifiques d’avoir une vue d’ensemble sur les conditions environnementales au sein d’une zone géographique donnée.

Un autre avantage important est que ces bouées permettent aussi aux chercheurs de suivre en temps réel les mouvements des animaux marins porteurs du système GPS intégré.

Certaines limites existent comme pour tout instrument technologique. Effectivement, le coût élevé associé à ces équipements peut être un frein majeur pour certains utilisateurs tels que les petites entreprises ou associations qui ne disposeraient pas des moyens financiers suffisants. Bien qu’elles soient très performantes dans leur fonctionnement global, il arrive souvent que certains aspects tombent en panne, ce qui affecterait alors toute la collecte globale. Pour pallier cette contrainte, il faudrait prévoir régulièrement un entretien rigoureux afin d’éviter toute défaillance brusque durant son utilisation.

On peut noter quelques limitations telles que la nécessité d’alimenter constamment le dispositif en énergie dans la mesure où l’appareil est alimenté par pile solaire, ce qui limite son autonomie, mais aussi et surtout l’absence de bouées d’acquisition de données dans certaines zones géographiques telles que les océans arctiques. Cela peut limiter la précision des informations collectées pour ces régions du globe.

Malgré ces limites, il n’y a aucun doute sur le fait que les bouées d’acquisition de données sont très utiles pour surveiller les conditions environnementales marines et aider à réduire notre impact sur l’environnement. Leur évolution constante promet une amélioration continue en termes de fiabilité, de durée ainsi qu’une baisse progressive du coût unitaire.

Partager :