Est-ce que Direct Assurance est une bonne assurance ?

29
Partager :
Direct-Assurances

Direct Assurance est l’un des principaux fournisseurs d’assurance automobile en ligne. Il propose plusieurs types de garanties, permettant ainsi aux conducteurs de personnaliser leur contrat en fonction de leurs besoins spécifiques. Découvrez notre avis sur la qualité des garanties et des services proposés par la filiale du groupe Axa.

Direct Assurance répond aux besoins de toutes les catégories de conducteurs grâce à des formules variées. Les clients peuvent personnaliser leur contrat d’assurance auto en y ajoutant certaines garanties. Pour guider les assurés dans leur choix, la compagnie propose un service d’assistance 24h/24.

A lire aussi : Où se trouve le code couleur Peugeot 407 ?

Plan de l'article

Quelles sont les options proposées par l’assurance auto de Direct Assurance ?

La compagnie d’assurance auto, Direct Assurance, propose quatre options pour la souscription de votre assurance auto. Il s’agit des formules suivantes :

La formule Tiers Mini

La formule Tiers Mini comprend une garantie responsabilité civile pour les dommages corporels et matériels causés aux tiers. Cette formule garantit également la protection du conducteur lorsque l’indice des dommages corporels et psychologiques permanents est supérieur à 10%. L’assuré bénéficie également d’une assistance en cas de panne ou de vol.

A lire également : Comment payer la taxe CO2 ?

La formule essentielle au tiers

En plus des avantages précités, la formule Tiers Essentiel inclut la couverture du bris de glace. Cela vous permet d’être indemnisé pour les dommages causés aux vitres de votre véhicule. De même, les dommages causés par des actes terroristes, des phénomènes climatiques ou des catastrophes naturelles sont également couverts par votre assurance auto.

Formule Maxi Tiers

Dans ce cas, en cas de dommages causés par un incendie à votre véhicule, votre assurance auto vous indemnisera. Toutefois, l’indemnisation ne peut pas être versée si la cause de l’incendie est un acte de vandalisme. Une indemnisation est également possible si votre voiture est volée. Les dommages causés à votre voiture à la suite d’une tentative de vol sont également couverts.

La formule Tous Risques

Il s’agit d’une formule complète. Elle couvre tous les dommages accidentels subis par votre voiture, y compris le vandalisme.

Quelles sont les garanties optionnelles de l’assurance auto de Direct Assurance ?

Les formules de la compagnie sont accompagnées de trois packs d’options destinés à enrichir le contrat d’assurance auto.

Il s’agit des formules

  • protection,
  • tranquillité d’esprit
  • et sérénité.

La première formule offre une extension de la garantie personnelle du conducteur jusqu’à 800 000 euros. Le second permet à l’assuré de bénéficier d’une extension de la couverture jusqu’à 1 500 000 euros, en plus d’un prêt du véhicule en cas de sinistre. Enfin, le dernier pack offre une extension de la garantie personnelle du conducteur jusqu’à 1 500 000 euros accompagnée d’un prêt pour le véhicule, ainsi qu’une remise de 20 % sur le contrat après 5 ans et une garantie assistance 0 km.

Quelles sont les franchises incluses ?

Tout d’abord, rappelons que la franchise représente le montant que vous devez payer en cas de sinistre.

Il existe deux types de franchises avec Direct Assurance Auto. D’une part, il y a la franchise fixe qui est liée au type de véhicule. D’autre part, il y a la franchise variable qui est liée aux accidents. Sa valeur correspond à 10% des frais de réparation.

Pour connaître les coûts liés à la franchise, il suffit de consulter les Conditions personnelles et les Conditions particulières.

Veuillez noter que la franchise ne peut être appliquée que sous certaines conditions :

  • Vous êtes responsable en cas d’accident
  • La personne responsable des dommages subis n’est pas identifiée.

Les franchises de Direct Assurance Auto

  1. La franchise assistance 0 km qui vous permet de bénéficier d’un service d’assistance en cas de panne devant votre domicile.
  2. La franchise Véhicule de prêt qui vous permet de bénéficier d’un véhicule de remplacement pendant la durée de réparation de votre véhicule. Attention, le sinistre affectant votre véhicule doit être pris en charge par votre assureur.

Avis sur Direct Assurance

Direct Assurance Auto se distingue par la qualité exceptionnelle de ses produits et ses prix compétitifs. De plus, la compagnie s’engage à payer le double de la différence à toute personne qui obtient une offre moins chère pour la même couverture. Sa disponibilité est également un avantage considérable qui ne passe pas inaperçu. En effet, elle offre un service d’assistance 24h/24 et 7j/7.

Par ailleurs, Direct Assurance est très proactive en matière de relation client. Elle dispose de 900 conseillers pour guider les clients dans leurs choix et répondre à leurs différents besoins.

L’un des points forts de l’assureur automobile est le service en ligne qui permet à tous les assurés de consulter leurs contrats et de se tenir au courant de l’évolution de leurs dossiers.

Mieux comprendre l’assurance au kilomètre

Comment fonctionne l’assurance automobile au kilomètre ?

Si vous roulez très peu, vous courez moins de risques que si vous parcourez de longues distances. C’est pourquoi votre assureur peut vous proposer ce type d’assurance auto au kilomètre. Avec ce type de formule, vous pouvez bénéficier d’une réduction substantielle de votre prime d’assurance sans pour autant sacrifier votre niveau de couverture.

Qu’est-ce qu’une assurance auto basée sur le kilométrage ?

Comme son nom l’indique, l’assurance auto par répartition est un type d’assurance auto qui vous permet de payer une prime d’assurance auto en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez effectivement avec votre voiture.

Il existe deux principaux types d’assurance auto « pay-as-you-go » sur le marché.

1. L’offre au kilomètre

L’offre au kilomètre est de loin la plus courante. Lorsque vous souscrivez votre assurance auto basée sur le kilométrage, vous devez définir avec votre assureur la distance maximale que vous pensez parcourir en un an. Pour calculer la prime, la plupart des assureurs utilisent des fourchettes et des barèmes de primes prédéfinis, allant de 6 000 km, 7 000 km, 8 000 km à 15 000 ou 20 000 km.

2. Pay-as-you-drive

Le deuxième type d’assurance auto proposé par les assureurs est le « pay-as-you-drive ». Chaque mois, vous payez votre prime d’assurance auto en fonction du nombre de kilomètres que vous parcourez réellement. Par exemple, si vous conduisez moins en juillet, vous payez moins. En août, si vous conduisez plus, vous paierez plus, en fonction des kilomètres supplémentaires que vous avez effectivement parcourus.

Comment fonctionne l’assurance pour les conducteurs légers ?

Certains assureurs vous demanderont de leur envoyer une photo du compteur kilométrique de votre voiture chaque année à l’expiration de votre assurance.

D’autres assureurs vous fourniront un boîtier électronique à laisser dans votre voiture. Connecté à votre téléphone portable, il indiquera à votre compagnie d’assurance le nombre exact de kilomètres que vous avez parcourus chaque mois.

Quelles données les assureurs automobiles collectent-ils ?

Pour pouvoir être commercialisées, ces offres de boîtiers doivent d’abord avoir obtenu l’accord de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Cette dernière réglemente la collecte et l’utilisation des données personnelles en France afin de garantir une protection adéquate de la vie privée.

Par conséquent, les compagnies d’assurance ne collectent ni n’analysent aucune donnée sur votre comportement au volant.

Les données collectées sont liées à vos trajets :

  • Le nombre de kilomètres parcourus,
  • Les heures de départ et d’arrivée,
  • La date.

Que se passe-t-il si je conduis plus ou moins que prévu ?

Si vous souscrivez un forfait avec un kilométrage fixe, vous devez surveiller attentivement le nombre de kilomètres parcourus avec votre véhicule afin de ne pas dépasser le kilométrage prévu au contrat. Si vous parcourez moins de kilomètres que le kilométrage prévu, vous aurez droit à une réduction de votre prime d’assurance automobile. La différence peut vous être remboursée. Mais attention, si vous roulez plus que ce que prévoit le contrat, vous paierez un supplément.

Avec le forfait

Cela dépend du nombre de kilomètres supplémentaires parcourus. Si vous dépassez peu la limite, il n’y a pas beaucoup de risque, mais si vous dépassez beaucoup, le prix du kilomètre supplémentaire peut augmenter, et parfois à un prix élevé, donc faites attention aux conditions stipulées dans le contrat si vous dépassez la limite kilométrique. En cas d’excès, certains assureurs peuvent vous proposer une « recharge kilométrique », qui vous permet d’augmenter temporairement la limite kilométrique de votre forfait en cours d’année. Dans tous les cas, vérifiez bien ce qui est prévu dans votre contrat d’assurance.

Avec « Pay As You Drive

En principe, il n’y a pas de limite au nombre de kilomètres parcourus. Toutefois, si vous utilisez votre voiture très fréquemment, ce type d’assurance n’est peut-être pas le plus adapté à vos besoins. Votre assureur pourra alors vous orienter vers une assurance auto plus classique, plus avantageuse compte tenu de votre situation et de votre usage.

Quelles sont les garanties de l’assurance à la carte ?

Avec une assurance auto à la carte, les couvertures et les garanties sont exactement les mêmes que pour une offre d’assurance auto classique. Seul le mode de paiement de la prime d’assurance diffère. Ainsi, vous pouvez être assuré au tiers ou en tous risques.

À qui s’adresse-t-elle ?

Ce type d’assurance auto s’adresse à trois types de conducteurs.

1. Les conducteurs de courte distance
Si vous habitez en zone urbaine et que vous utilisez très peu votre voiture en semaine, parfois le week-end ou pendant les vacances, vous êtes ce que l’on appelle un conducteur « courte distance », et ce type de paiement est donc parfaitement adapté à votre situation.

2. Une voiture secondaire
L’assurance au kilomètre peut également être moins chère et plus intéressante pour une deuxième voiture, par exemple une maison de campagne.

3. Les jeunes conducteurs
Le dernier profil qui peut être intéressé par l’assurance auto au kilomètre est celui des jeunes conducteurs. L’assurance kilométrique est une formule idéale pour réduire le montant de votre prime d’assurance auto, puisque vous ne paierez que pour le nombre de kilomètres réellement parcourus.

Mais attention, certains assureurs peuvent proposer ces offres sous certaines conditions, comme être titulaire d’un permis depuis au moins un an.

Comment choisir une assurance si vous ne conduisez pas beaucoup ?

Comme pour une assurance auto classique, le calcul de la prime d’assurance auto au kilomètre se base sur trois critères principaux :

  1. Ceux liés à votre voiture, c’est-à-dire sa marque, son modèle, sa puissance fiscale, etc.
  2. Ceux liés au lieu de résidence et de stationnement de votre voiture, à la fréquence de son utilisation, au profil des conducteurs secondaires, etc.
  3. Ceux liés à l’utilisation du véhicule, qu’elle soit personnelle ou professionnelle.

Des critères propres à chaque assureur en fonction de la clientèle à laquelle il s’adresse.
Dans le cadre de l’assurance auto au kilomètre, un quatrième critère s’ajoute : le nombre de kilomètres effectivement parcourus par mois ou par an.

Ainsi, pour les conducteurs effectuant de courtes distances, les réductions de prix sont importantes par rapport à une assurance auto classique.

Quels sont les avantages de l’assurance au kilomètre ?

L’assurance auto à la carte présente deux avantages principaux :

1. Un devis d’assurance adapté à votre utilisation 2.
L’assurance auto basée sur le kilométrage vous permet d’ajuster votre prime et de payer un montant basé sur l’utilisation réelle de votre véhicule. Cela peut être intéressant si vous êtes un conducteur de courte distance ou si votre véhicule quitte rarement le parking ou le garage. Cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas assurer votre voiture.

2. Un niveau de protection garanti
L’assurance auto au kilomètre vous permet de réduire votre budget d’assurance tout en conservant un bon niveau de couverture. Si, par exemple, vous êtes soumis à une surprime. C’est notamment le cas pour les jeunes conducteurs. L’assurance auto au kilomètre vous permet de bénéficier d’une assurance auto moins chère sans réduire le niveau de protection.

Sachez que pour couvrir votre voiture garée lorsqu’elle n’est pas utilisée, les assureurs appliquent une cotisation mensuelle fixe, à laquelle s’ajoute le coût des kilomètres parcourus. Le montant de ce « droit de stationnement » varie d’un assureur à l’autre et sera donc ajouté aux kilomètres parcourus chaque mois.

Quels sont les inconvénients de l’assurance au kilomètre ?

Si cette option vous permet de réaliser d’importantes économies sur votre prime d’assurance sans sacrifier votre niveau de couverture, elle vous oblige à être particulièrement attentif à l’utilisation que vous faites de votre véhicule.

Si vous dépassez régulièrement le nombre maximal de kilomètres autorisés, vous perdrez les avantages de ce type d’offre. En d’autres termes, vous payez une prime d’assurance calculée.

Déterminez donc au préalable vos besoins réels avec votre assureur automobile. Et vérifiez que votre assureur vous propose de passer à une offre plus classique, et à quel prix, en cas de dépassements occasionnels, ou plus réguliers, si vous faites plus de kilomètres que prévu, sur un mois ou une année.

Bon à savoir : certaines compagnies d’assurance seront en mesure de vous dire presque en temps réel, en fonction de votre usage et du nombre de kilomètres parcourus chaque mois, si ce type d’offre est le plus adapté pour vous. Le cas échéant, elles vous orienteront vers des offres d’assurance plus classiques et mieux adaptées à vos besoins.

Guide pratique de l’assurance auto

Trajets domicile-travail, sorties en famille, trajets domicile-école, départs en vacances ? Oui, il ne fait aucun doute que votre voiture vous facilite la vie au quotidien. Et en cas de panne ou d’accident, vous ne voulez pas que la situation devienne un casse-tête. C’est pourquoi une bonne assurance auto est précieuse…

Depuis 1958, tout propriétaire d’un « véhicule terrestre à moteur destiné à être utilisé sur le sol » est tenu de souscrire une assurance automobile. Cette obligation est régie par l’article L. 211-1 du Code des assurances, et concerne aussi bien les voitures particulières que les véhicules utilitaires, ainsi que les voitures sans permis et celles qui restent tranquillement dans un garage toute l’année.

Cependant, vous êtes libre de choisir le type d’assurance qui vous convient le mieux : seule l’assurance au tiers (ou  » garantie responsabilité civile « ) est obligatoire. Elle couvre les dommages matériels et corporels causés à un tiers en cas d’accident. Elle est automatiquement incluse dans tous les contrats d’assurance automobile pour les particuliers.

Dans certains types de crédit automobile, comme le leasing ou la location longue durée, le propriétaire du véhicule peut exiger des garanties supplémentaires.

Les différents niveaux de couverture et de garanties de l’assurance automobile

Chaque compagnie d’assurance a ses propres formules d’assurance auto, avec sa propre gamme de garanties et de couvertures, ainsi que ses propres franchises et montants d’indemnisation.

En général, les assureurs proposent trois niveaux de couverture :

Une formule au tiers, avec une couverture de la responsabilité civile, à laquelle s’ajoutent généralement quelques garanties supplémentaires : défense pénale, assistance 24h/24 ou couverture des dommages corporels du conducteur.

Une formule intermédiaire « tiers plus », avec des garanties supplémentaires contre certains types de dommages : vol, incendie, catastrophe climatique, bris de glace, etc.

Une formule tous risques, qui vous offre une couverture et une indemnisation optimales même en cas d’accident responsable.

L’impact de votre profil de conducteur

Votre profil de conducteur peut avoir une incidence sur le coût de votre prime d’assurance automobile. Les compagnies d’assurance vérifient, entre autres, les éléments suivants

  • Le type de permis de conduire que vous possédez et la date à laquelle vous l’avez obtenu : êtes-vous un jeune conducteur (moins de 3 ans de permis) ?
  • Votre dossier de conduite : êtes-vous un mauvais conducteur ou avez-vous un plus ?
  • Historique de l’assurance auto : votre précédent contrat d’assurance a-t-il été résilié par votre assureur ?

L’usage que vous faites de votre voiture : par exemple, si vous n’utilisez pas beaucoup votre voiture, certains assureurs peuvent aussi vous proposer une assurance auto au kilomètre.

Sachez que si votre « profil de risque » change pendant la durée de votre contrat – par exemple, si vous enfreignez le code de la route et êtes responsable d’infractions graves – votre assureur peut décider d’augmenter votre prime, d’exclure certaines garanties ou de résilier purement et simplement votre contrat.

L’impact du type de voiture

Un autre critère important pour déterminer votre prime d’assurance automobile est le type de voiture que vous assurez. Il est évident qu’une voiture familiale n’a pas besoin de la même assurance qu’une voiture de sport. Le niveau de couverture et le plafond de remboursement seront également différents selon que vous avez une voiture de collection, une voiture d’occasion, une voiture neuve, des équipements (remorquage, etc.).

Lors de l’établissement d’un devis personnalisé, votre courtier, agent général d’assurance ou simulateur en ligne prendra en compte le modèle du véhicule et sa cote Argus pour évaluer le coût estimé de l’indemnisation en cas de sinistre, et la zone de circulation et de stationnement pour estimer le niveau de risque.

Souscrire une assurance auto : ce qu’il faut savoir

Lors de la souscription d’un nouveau contrat d’assurance automobile, vous devez présenter à l’assureur les documents suivants

  • la carte grise du véhicule ;
  • votre permis de conduire ;
  • une déclaration d’informations (l’historique des sinistres éventuels).

Qu’en est-il de la résiliation de votre contrat d’assurance automobile ?

Vous pouvez résilier votre contrat à tout moment après la première année. Si vous êtes un particulier, il appartiendra à votre nouvel assureur d’effectuer toutes les démarches nécessaires auprès de votre ancien assureur.

Procédures d’indemnisation à suivre en cas de sinistre

En cas de sinistre, l’assuré doit respecter certaines procédures, obligatoires pour pouvoir effectuer les démarches nécessaires à l’indemnisation. En fonction des garanties souscrites et des plafonds de remboursement fixés, votre assureur peut vous indemniser partiellement ou totalement pour les dommages matériels et corporels.

En cas d’accident, que vous soyez responsable ou non, il est fortement recommandé de remplir un constat d’accident. Une fois le rapport rempli et signé, vous devez l’envoyer à votre assureur. Si vous n’avez pas rédigé de constat d’accident, vous devez déclarer l’accident en donnant le maximum d’informations sur les circonstances de l’accident. Cette déclaration permet aux assureurs de déterminer qui est responsable de quoi.

L’accident s’est produit sur le territoire français, il n’y a que des dégâts matériels et les parties impliquées sont toutes assurées en France ? Depuis 2014, vous pouvez remplir un e-constat, version numérique de la déclaration d’accident.

Vous devez faire cette déclaration à votre assureur dans un délai de cinq jours après en avoir eu connaissance. Ce délai est réduit à deux jours en cas de vol. En cas de catastrophe naturelle, cette déclaration doit être faite dans les 10 jours suivant la publication de l’arrêté interministériel constatant l’état de catastrophe naturelle.

Ces délais doivent être strictement respectés si vous souhaitez être indemnisé. Il est donc conseillé de faire cette déclaration par lettre recommandée avec accusé de réception, la date de dépôt de la lettre recommandée faisant foi.

Bon à savoir : garanties et assurance automobile

Assurer son véhicule est une obligation légale en France, comme dans tous les pays de l’Union européenne, et il n’est pas toujours facile de faire le tri entre les différentes garanties proposées par les assureurs. Responsabilité civile, dommages corporels, collision, vol, bris de glace ou incendie ? Voici tout ce qu’il faut savoir pour choisir l’assurance auto la plus adaptée à vos besoins.

Assurance auto au tiers : les garanties obligatoires
Également appelée  » responsabilité civile « , l’assurance au tiers est la seule garantie obligatoire de votre assurance auto.

Comme son nom l’indique, elle couvre les dommages corporels et matériels que vous pouvez causer à un « tiers » (piéton, autre automobiliste, passager du véhicule, etc.). Elle n’indemnise pas les dommages causés à vous-même ou à votre voiture (comme le vol ou le vandalisme), qui restent donc à votre charge si vous êtes responsable de l’accident. Si l’accident est imputable à un autre automobiliste, vous pouvez vous adresser à l’assureur de cette personne pour obtenir une indemnisation de tout ou partie de vos pertes.

Le coût de cette assurance auto de base étant limité, elle est souvent utilisée pour assurer une voiture bon marché ou une voiture d’occasion qui ne roule pas beaucoup.

La couverture de la responsabilité civile est une obligation légale, que votre voiture soit en circulation ou non. Sachez que le défaut d’assurance peut coûter très cher aux contrevenants (jusqu’à 3 750 euros d’amende) et peut entraîner des sanctions telles que l’annulation du permis de conduire (jusqu’à 3 ans), l’interdiction de conduire (jusqu’à 5 ans) ou la confiscation du véhicule.

Les options des assurances auto (facultative)

Les garanties optionnelles vous permettent de vous protéger en tant que conducteur et de mieux couvrir votre véhicule en cas de sinistre. Les options sont nombreuses et les assureurs peuvent proposer différentes formules.

L’assurance tous risques est la plus complète, car elle couvre tous les types de dommages à votre véhicule, ainsi que les dommages corporels, en plus de la couverture obligatoire de la responsabilité civile. C’est la formule idéale si vous recherchez une protection maximale ou si vous possédez un véhicule neuf ou de grande valeur.

Toutefois, le niveau de couverture et le montant de la franchise peuvent varier d’un assureur à l’autre, alors veillez à comparer les contrats.

Que vous soyez un conducteur extra ou un mauvais conducteur, un jeune conducteur ou un automobiliste expérimenté, tous les profils sont représentés.

La couverture des dommages corporels du conducteur

Avec une simple assurance au tiers, lorsque vous êtes le conducteur d’un véhicule, vos soins médicaux ne sont pas couverts. Pour couvrir les dommages corporels que vous pouvez subir lors d’un accident, vous devez opter pour une assurance dommages corporels du conducteur.

Selon la police, elle couvre les frais médicaux, l’hospitalisation et le traitement. Elle peut également prévoir une indemnisation – capital ou indemnité – pour vous ou votre famille en cas d’incapacité temporaire, d’invalidité ou même de décès.

Assurance dommages collision

L’assurance dommages collision couvre votre voiture en cas de collision avec un autre véhicule, un piéton, un vélo, un animal, etc.

La couverture ne s’applique généralement pas si le tiers n’est pas identifié (conducteur en fuite, propriétaire d’un animal disparu, etc.), ou en cas de collision ou de sortie de route « sauvage » (choc contre un arbre, par exemple).

Assurance auto contre le vol et le vandalisme

Cette couverture vous assure en cas de vol de votre voiture.

Notez que votre assureur peut exiger certaines obligations, comme la présence d’une alarme, d’un dispositif antivol ou le stationnement de votre voiture dans un parking fermé à clé.

La garantie vandalisme peut être combinée avec la garantie vol et couvre les dommages causés par une dégradation volontaire de votre véhicule.

Assurance incendie automobile

L’assurance incendie vous couvre si votre véhicule est détruit ou endommagé par un incendie criminel ou un incendie (foudre, explosion, etc.).

Assurance bris de glace

La garantie bris de glace est proposée en cas de dommages causés au pare-brise de votre véhicule. Selon l’offre, elle peut être étendue aux autres vitres (latérales, arrière ou de toit), ainsi qu’aux rétroviseurs et aux phares. Une franchise peut parfois être appliquée.

Assurance auto à la valeur de remplacement

Si votre voiture est volée ou détruite, vous êtes normalement indemnisé pour sa valeur au moment du sinistre (cette valeur est définie par un expert) ou selon une valeur prédéfinie dans votre contrat.

Cependant, vous pouvez obtenir un meilleur niveau d’indemnisation grâce à la garantie de la valeur à neuf (également appelée « améliorée »). Elle vous permet d’être indemnisé sur la base du prix d’achat de votre véhicule.

Les garanties de services de l’assurance auto

Ces garanties d’assistance ou de service viennent en complément de votre assurance auto. Elles vous offrent des solutions pratiques en cas de panne ou de litige.

Les garanties d’assistance
Couvre les frais de réparation et de remorquage de votre véhicule, ainsi que les frais de rapatriement si vous êtes victime d’une panne ou d’un accident.

Couverture des véhicules de remplacement

Votre véhicule est tombé en panne ou a été impliqué dans un accident ? Une voiture de courtoisie sera mise à votre disposition pendant la durée de la réparation.

La garantie protection juridique

Cette garantie prévoit une assistance juridique et parfois la prise en charge des honoraires d’avocats dans le cadre de litiges relatifs à votre véhicule (ex. : litige d’achat).

Assurance auto pour circonstances exceptionnelles

Cette assurance spécifique vous couvre en cas de circonstances imprévisibles, dites « circonstances exceptionnelles ». Ces garanties sont automatiquement incluses si vous avez souscrit une garantie couvrant les dommages à votre véhicule (casco, collision, vol, incendie, etc.).

Couverture des catastrophes naturelles ou technologiques

Inondation, avalanche, tremblement de terre, accident sur une installation classée Seveso… Votre véhicule est couvert contre les sinistres liés aux catastrophes naturelles ou technologiques, à condition que l’état de catastrophe fasse l’objet d’un arrêté interministériel enregistré au Journal Officiel.

Couverture des tempêtes ou événements climatiques

Vous êtes indemnisé en cas de dommages causés à votre voiture par des événements climatiques. Contrairement à la garantie catastrophe naturelle, cette garantie vous indemnise même si l’événement n’a pas été classé en « catastrophe naturelle » par un arrêté ministériel.

Les attentats et actes de terrorisme sont couverts

Cette garantie vous permet d’obtenir l’indemnisation de votre voiture suite à des dommages causés par un attentat ou un acte de terrorisme sur le territoire national.

Vous souhaitez assurer un deux-roues ou un quad ? 

L’assurance d’un deux-roues n’est pas à négliger, bien au contraire. Vous êtes en effet bien plus exposé(e) aux dangers de la route quand vous conduisez un scooter ou une moto que lorsque vous êtes en voiture. Mais comment choisir une assurance intéressante quand on possède un deux-roues ? Petit tour d’horizon sur les assurances chez April Moto.

Avant de commencer : on affine ses besoins

Même s’il est clair que le but n’est pas de payer un bras pour une assurance truffée d’options qui ne vous servent à rien, il ne faut pas pour autant chercher absolument l’économie et passer à côté de garanties importantes. Pour trouver la formule qui vous convient le mieux, essayez de réfléchir à ces différents points :

  • Quelle usage vais-je faire de mon engin ? (loisirs, déplacements professionnels, pratique sportive…) ;
  • Ai-je besoin d’un dépannage n’importe où, n’importe quand ? 
  • Mon équipement a-t-il besoin d’être assuré ? (matériel coûteux, difficilement remplaçable).

Ces éléments vont vous permettre de naviguer plus facilement parmi les offres disponibles, et vous saurez ainsi quelles options sont nécessaires pour vous.

Les différentes offres et garanties disponibles sur april-moto.com

Le site d’April Moto est spécialisé dans l’assurance des véhicules deux-roues : scooters (électriques ou non), motos, cyclomoteurs ou encore quads. Vous trouverez trois formules principales contenant des garanties incontournables, auxquelles vous pouvez ajouter des options selon vos besoins. Voici les garanties proposées dans les formules :

  • Responsabilité civile : elle couvre non seulement les dommages occasionnés à des tiers, mais aussi à votre passager ;
  • Assistance accident et défense pénale : vous bénéficiez d’une aide directe en cas d’accident, ainsi que pour les frais d’avocat en cas de litige ;
  • Les accidents qui ne sont pas de votre fait : actes de vandalisme ou terrorisme, vol, incendie, catastrophes naturelles ;
  • L’assurance de votre équipement qui est remboursé selon un pourcentage ou plafond.

Vous pouvez ensuite ajouter certaines options, comme l’assistance à 0 km si votre engin ne démarre plus, le prêt d’un scooter durant les réparations du vôtre, la protection corporelle et celle de vos équipements de valeur. 

Etablir un devis

Une fois les différentes formules passées au crible, vous pouvez effectuer une demande de devis sur april-moto.com. Il vous suffira de répondre à quelques questions sur votre véhicule et votre profil de conducteur pour obtenir une proposition personnalisée. Le petit plus : le service client est ouvert du lundi au vendredi jusqu’à 18h00 et le samedi jusqu’à 16h00.

Partager :