Comment choisir son rayonnage ?

289
Partager :

Réussir un aménagement de ses espaces d’usage (maison, bureau et autres) fait parfois appel au rayonnage. Le rayonnage est le parfait moyen pour les besoins de stockage. Cependant, il faut en savoir plus pour choisir le rayonnage adéquat. Voici quelques astuces pour bien choisir votre rayonnage !

Identifier les charges à stocker

Avant de choisir son rayonnage, l’idéal est d’avoir une idée des charges à stocker. En effet, il est dangereux de stocker des charges trop lourdes sur un montage de rayonnage qui doit en porter moins.

A lire en complément : C’est quoi le panier osier ?

Par exemple, si vos charges sont légères (inférieur à 250 kg), elles doivent rester sur un rayonnage pour charges légères. C’est pareil pour les charges mi lourdes (entre 250 et 500 kg) ainsi que pour les charges lourdes (supérieur à 900 kg).

Apprécier la nature des éléments à stocker

La nature des éléments à entreposer est aussi à connaître. En réalité, il existe une gamme variée de rayonnages qui s’adapte à la forme de vos marchandises. Tâchez donc de savoir si vos effets à stocker ont une forme particulière.

A découvrir également : Les meilleurs sites de rencontres

Cartons, marchandises de grandes tailles ou non conditionnées, produits spécifiques (pneus, tuyaux, barres, ou tourets), vous devez le savoir. Cela vous orientera vers un choix précis.

Penser au mode de gestion du stock

Pour bien choisir son rayonnage, vous devez avoir une idée de la manière dont vous souhaitez gérer votre stock. Libre à vous de choisir une fréquence de rotation ou un stockage fixe.

L’essentiel est que le mode de stockage répond au choix d’un rayonnage adapté. Il est donc important de savoir comment vous comptez gérer votre stockage pour que le meilleur rayonnage soit choisi.

Déterminer le type de manutention

En termes de rayonnage, il peut arriver que vous ayez besoin de déplacer votre stock. Ainsi, vous devez déterminer la manutention qui ira mieux au rayonnage. Pour cela, choisissez une manutention manuelle (à bras ou en chariot) ou une manutention de rayonnage optimisé avec des engins spécifiques (transpalettes, chariots élévateurs, etc.).

Évaluer l’espace disponible et la nature du sol

L’espace qui accueillera votre rayonnage est à évaluer. En réalité, la nature de l’espace détermine le type de rayonnage à adopter. Cela dit, il existe des rayonnements de toutes dimensions.

Si vous avez assez d’espace en profondeur, en hauteur ou en longueur, vous êtes libre dans votre choix. Par contre, si vous avez peu de place, le choix de votre rayonnage devra se faire en fonction.

Outre cela, il est important de connaître la nature du sol. Béton, gravier, terre ou bitume, cela déterminera la pose du rayonnage. La planéité du sol et l’accès facile à vos stocks sont importants.

Choisir le type de rayonnage désiré

Après ces analyses, vous devez choisir le type de votre rayonnage. En effet, il en existe plusieurs versions. Vous avez : le rayonnage tubulaire, le rayonnage tôlé, le rayonnage dynamique, le rayonnage mobile.

Par ailleurs, vous avez certains modèles particuliers comme le cantilever, racks à palettes et gondoles et linéaires.

Notez que chacun de ces modèles correspond à des besoins de stockages spécifiques.

De ce fait, choisir son rayonnage requiert quelques astuces pour avoir celui adapté au stockage voulu. Les astuces évoquées plus haut vous aideront certainement à vous décider.

Partager :