Comment déguster le whisky tourbé ?

143
Partager :

Connu pour sa saveur fumée, le whisky tourbé est très adoré par les consommateurs des spiritueux. Ainsi pour sa dégustation il faut prendre certaines précautions afin de bénéficier pleinement de tous ses arômes. Cet article apporte des informations tangibles sur les procédures à suivre pour déguster le whisky tourbé.

Bien choisir le verre

Le whisky tourbé a un goût particulier qui vient de la tourbe. Cette dernière est une matière organique qui est utilisée pour faire le feu de chauffage servant à sécher les grains d’orge. Ces grains chauffés constituent le malt. Lorsque la tourbe est chauffée, elle libère des phénols qui s’intègrent dans le malt. Ainsi après distillation, le malt qui compose le whisky préserve la saveur aromatique de la tourbe.

A lire également : Où voir les meilleurs matchs de hockey sur glace ?

La dégustation des whiskies tourbés ainsi constitués passe premièrement par le choix du verre. Un verre approprié permet d’avoir toute la splendeur du whisky. En effet, le verre permet aux whiskies de respirer afin de libérer ses arômes. Pour ce faire, le verre doit être resserré au sommet afin d’optimiser la surface d’échange avec le whisky et l’air. Il est conseillé de choisir le verre ayant la forme de tulipe si possible avec un pied. Le pied permet de maintenir le verre sans réchauffer l’alcool.

Ajouter de l’eau

Pour déguster les whiskies tourbés, il faut ajouter un peu d’eau dans le verre contenant le spiritueux afin d’atténuer le taux d’alcool. Toutefois, il est interdit d’apporter du glaçon à la place de l’eau. Le glaçon stabilise les arômes qui ne sont plus volatiles. Ainsi, il faut ajouter l’eau à une température ambiante afin de bénéficier des arômes de la tourbe. Dans certaines circonstances, vous pouvez mettre des pierres aux whiskies dans le verre pour baisser la température du mélange. Cette pratique s’observe surtout en été lorsque la chaleur élève le taux d’alcool des whiskies. Par ailleurs, l’ajout de l’eau permet d’optimiser la libération des arômes de la tourbe lors de la dégustation. Pour finir, il faut déguster le whisky avant de mettre l’eau à compte-goutte et de manière progressive.

A découvrir également : Combien faut-il dépenser quand on commence la course à pied ?

Vérifier la qualité organoleptique du whisky tourbé

Avant de déguster votre whisky, il faut d’abord l’observer afin d’avoir le maximum d’information sur lui. Ainsi, vous devez vérifier la couleur pour voir si éventuellement la fumée de la tourbe à bien intégrer le malt. L’incorporation de la fumée dans le malt, ainsi que l’usage des anciens futs font que le whisky devient rouge intense. Ensuite, vous devez surveiller la formation des larmes du whisky après avoir tourné l’alcool dans le verre. Cette dernière vous renseigne sur la texture de l’alcool. Ainsi, lorsque les larmes sont épaisses et collantes alors le whisky tourbé est de meilleures qualités.

Avant de commencer votre dégustation, il faut laisser aérer le spiritueux. L’aération permet aux vapeurs d’alcool de se stabiliser afin de laisser échapper les arômes du whisky. Pour ce faire, il faut laisser quelques minutes à l’alcool dans le verre pour faire prononcer les arômes plus fins. Après cette étape, il faut sentir le whisky avant la dégustation. Ainsi, vous devez approcher le verre auprès de votre nez pour repérer les arômes de fumés caractéristiques de la tourbe.

Déguster le whisky tourbé

Après avoir vérifié la qualité organoleptique du whisky, il faut maintenant passer à la dégustation. Pour déguster le whisky tourbé, il faut prendre une première gorgée pour familiariser vos papilles gustatives avec l’alcool. Ensuite, il faut déguster le vin en prenant d’autres gorgées, mais de manière modeste. Cela permet de savourer tous les composés aromatiques du whisky.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Partager :