Rachat de crédits : comment constituer votre dossier ?

125
Partager :

Un rachat de crédits consiste à demander à un organisme spécialisé de racheter vos prêts (immobilier, auto, etc.) et de les regrouper en un seul. Pour être éligible à ce dispositif, vous devez remplir certains documents et suivre des étapes spécifiques. En contrepartie, vous vous engagez à régler une seule mensualité auprès de l’établissement bancaire ayant procédé au rachat. Cela vous confère de nombreux avantages, car vous maîtrisez mieux votre budget et vous bénéficiez d’un taux moins élevé. Nous vous proposons de faire le point sur le mode de fonctionnement du rachat de crédits, les démarches à suivre et les délais à connaître.

En quoi consiste le rachat de crédits ?

À la différence du regroupement de crédits qui réunit plusieurs emprunts en cours, le rachat de crédits peut concerner un seul emprunt. Trois types de rachats de crédits sont à distinguer :

A lire aussi : Comment acheter de l'or Desjardins ?

  • le rachat de prêt à la consommation (emprunt en vue d’acheter un équipement électroménager ou un véhicule),
  • le rachat de prêt-relais (emprunt effectué entre la vente de son ancienne habitation et l’achat de la nouvelle),
  • le rachat de prêt immobilier (emprunt concernant un seul ou plusieurs biens immobiliers ou encore l’achat d’un bien immobilier).

Si le fait de procéder à un rachat de crédits à la consommation vous intéresse, rendez-vous sur des plateformes de comparaison en ligne des conditions et tarifs proposés par les différents organismes financiers. Ces plateformes vous expliqueront également en quoi consiste cette solution. Concrètement, un établissement bancaire solde votre prêt auprès de l’organisme qui vous a financé et vous propose un nouveau financement pour rembourser vos dettes. Il peut aussi regrouper plusieurs prêts contractés en un seul et unique emprunt.

Dans tous les cas, vous obtenez un crédit à un taux moins élevé et la possibilité de paiement d’une mensualité unique. La durée du remboursement est de plus allongée, ce qui augmente vos fonds de roulement quotidiens, vous donne la possibilité de financer un nouveau projet, etc. Le rachat de crédits est conseillé si vos revenus baissent, si vous partez à la retraite ou si votre situation familiale évolue (séparation, divorce…). Cette solution convient par ailleurs si vous souhaitez alléger vos mensualités, profiter d’un rachat de prêt fonctionnaire, etc.

A lire en complément : Comment accéder à mon compte CARSAT ?

comparateur rachat de crédits

Comment mener à bien la démarche de rachat de crédits ?

Vous devez suivre 5 étapes pour procéder à un rachat de crédits.

Trouvez l’organisme qui procédera à l’opération

La première étape consiste à trouver l’organisme auprès duquel procéder à l’opération. La manière la plus rapide est de se fier aux comparateurs de rachat de crédits en ligne et de réaliser une simulation. L’analyse de votre projet et de votre profil est effectuée par des experts. Ces derniers peuvent en outre vous aider à obtenir une trésorerie supplémentaire si vous souhaitez financer des travaux.

Préparez le dossier

Une fois l’offre la plus adaptée à vos besoins identifiée, le courtier du site vous aide à constituer votre dossier de rachat de crédits. Vous aurez à rassembler divers documents permettant de justifier votre situation familiale ou personnelle, votre lieu de résidence, votre niveau de revenus, etc. Nous vous conseillons de présenter rapidement un dossier solide et complet afin de gagner du temps dans la procédure.

Trouvez la bonne assurance

Assurer un rachat de crédits n’est pas obligatoire, mais fortement conseillé. La plupart des organismes acceptent d’effectuer cette opération à condition de respecter cette démarche. Elle vise surtout à protéger l’emprunteur contre les aléas de la vie. Notez que la loi Lagarde autorise ce dernier à souscrire une assurance au sein d’un établissement différent de celui qui réalise le rachat de crédits.

Signez l’offre de rachat de crédits

L’établissement bancaire va vérifier votre dossier, le valider et émettre une offre de prêt. Après avoir signé celle-ci, vous disposez de 10 jours de réflexion si vous avez opté pour un rachat de crédits hypothécaires. Le délai est en revanche de 14 jours pour un rachat de prêt à la consommation.

Soldez les encours

Une fois l’offre de rachat de crédits signée et le délai de réflexion passé, l’établissement bancaire débloque les fonds et rembourse vos dettes. Il soldera ainsi vos différents prêts auprès des organismes concernés.

souscrire rachat de crédits

Quels sont les éléments composant le dossier ?

Votre dossier de rachat de crédits doit comporter les documents de base suivants :

  • une copie recto verso de votre pièce d’identité valide,
  • votre dernier bulletin de salaire + votre bulletin de salaire de décembre de l’année précédente ou la dernière liasse fiscale + les deux derniers avis d’imposition si vous êtes non-salarié,
  • les derniers relevés des caisses de retraite si vous êtes retraité,
  • un échéancier ou une facture de gaz ou d’électricité datant de moins de trois mois, ou encore un forfait multimédia comportant une offre de téléphonie fixe et/ou une facture de téléphone fixe,
  • le dernier relevé du ou des prêts renouvelables,
  • une copie des contrats des prêts soumis au rachat,
  • les relevés de vos comptes bancaires des trois derniers mois,
  • le tableau d’amortissement du ou des crédits à solder, ou bien une lettre de confirmation du solde.

Il arrive que certains établissements bancaires demandent des documents supplémentaires.

Quels sont les délais d’une démarche de rachat de crédits ?

Le délai moyen pour ce type d’opération est compris entre dix jours et deux semaines. Pendant ce temps, l’établissement bancaire qui va procéder au rachat de crédits étudie votre demande et vérifie les pièces justificatives fournies. Ce délai varie cependant en fonction de la nature des prêts à racheter et des procédures internes de chaque organisme. Il peut aller jusqu’à quatre semaines dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier. La première proposition survient à ce moment-là, car l’estimation précise de la valeur du bien concerné requiert approximativement ce délai.

Certaines analyses peuvent par ailleurs prendre plus de temps si le dossier contient des conditions particulières. Tel est le cas d’une personne en situation précaire ou de surendettement. Enfin, il peut parfois arriver que l’emprunteur veuille procéder à deux rachats de crédits successifs. Cette solution est souvent envisagée lorsqu’il n’arrive pas à rembourser ses mensualités et qu’il souhaite rééquilibrer son budget. Le cas échéant, les établissements bancaires redoublent de vigilance et le délai d’instruction du dossier peut être rallongé.

Partager :