Ramonage cheminée : Prix et obligations locataire ou propriétaire ?

52
Partager :

Tout comme le poêle à bois, la cheminée est l’un des systèmes de chauffage les plus plébiscités pour se réchauffer en hiver.

Cependant, malgré le confort que procure ce dispositif, il peut représenter un danger pour les habitants s’il n’est pas régulièrement nettoyé. Et pour cela, l’intervention d’un professionnel est nécessaire. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le ramonage d’une cheminée chez les locataires ou chez le propriétaire.

A découvrir également : À qui faire appel en cas d'urgence de plomberie à Dijon ?

Qu’est-ce que le ramonage de la cheminée ?

Le ramonage de cheminée est une opération de nettoyage visant à entretenir les tuyaux d’évacuation de la fumée. Une telle action est nécessaire pour limiter le risque d’incendie et protéger sa maison des dangers de ce phénomène sinistre.

Pour ramoner les conduits de votre cheminée, vous devez en éliminer tous les dépôts qui s’y trouvent. Il peut notamment s’agir de la résine, du goudron, de la suie ou du bistre. La réalisation de cette opération doit suivre une certaine périodicité.

Lire également : Figue de barbarie (fruit) : la préparer, la cuisson et ses bienfaits

En effet, la fréquence du nettoyage en profondeur dépend du matériau ayant servi à la conception du conduit et des caractéristiques de la cheminée, bien qu’il soit normal de le faire une fois par an.

Même avec peu d’utilisation, par précaution, il est important de nettoyer le conduit avant de rallumer le foyer. Cela permet d’éliminer les débris ou les éléments étrangers qui peuvent obstruer le conduit. Par exemple, certaines personnes retrouvent souvent des nids d’oiseaux dans leurs cheminées.

Mais si le dispositif n’est pas scruté avant la mise en marche du foyer, cela peut constituer un problème majeur, car certaines espèces sont protégées par la loi.

Pourquoi le faire plus souvent ?

S’il n’est pas toujours nécessaire de faire appel à un ramoneur professionnel pour toutes les activités de nettoyage de votre cheminée, le faire par moment est très important. En effet, selon votre système de chauffage et l’entretien, vous pouvez recourir à un ramoneur en début de saison (hiver).

Cela est fondamentalement nécessaire parce que, quel que soit le soin que vous apportez à votre dispositif, vous ne pouvez pas accéder à certaines zones sans mettre en danger votre propre sécurité. Ce qui est notamment dû au fait que, vous n’êtes pas un professionnel. Le ramoneur s’assure que tous les déchets soient éliminés de votre appareil.

De plus, vous pourriez bénéficier d’une réduction sur votre prime d’assurance habitation lorsque vous faites fréquemment recours à un professionnel pour ramoner votre logement. En fait, les compagnies d’assurance estiment que vous prenez toutes les mesures pour limiter les sinistres, et cela vaut bien une petite récompense.

cheminée prix et obligations locataire ou propriétaire

À qui incombe cette responsabilité ?

À l’instar de l’entretien d’une chaudière, le ramonage est une tâche qui incombe aux occupants d’un logement : propriétaire ou locataire.

En location

Lors de la mise en location d’un bien, un propriétaire bailleur doit nécessairement effectuer au préalable, un ramonage. Le locataire est en droit de demander le dernier certificat de ramonage avant de signer le bail. Cependant, durant les périodes de ses années de résidence dans la propriété, le locataire est contraint d’effectuer le ramonage de la cheminée.

Cela peut même être mentionné dans le contrat de location. Et même si ledit contrat stipule que la responsabilité d’engager le professionnel revient au bailleur, le locataire est celui qui paie les frais.

Dans certains cas, le propriétaire peut contraindre son locataire à effectuer un dernier ramonage avant de libérer son appartement à l’issue de son contrat.

En copropriété

En copropriété, les habitants d’un immeuble sont censés effectuer le ramonage de la cheminée ou des conduits qui traversent leurs logements. Afin d’obtenir des réductions sur les travaux, il est conseillé d’organiser le ramonage en groupe. Ainsi, deux fois par an, les professionnels passent dans tout l’immeuble pour ramoner les conduits de cheminée.

Combien coûte le ramonage d’une cheminée ?

Il n’y a pas un tarif fixe pour le ramonage d’une cheminée. Généralement, les facturations dépendent de la région dans laquelle la prestation est effectuée. À Paris par exemple, le ramonage coûte plus cher que dans toutes les autres villes de France.

En outre, les prix peuvent également dépendre du combustible que vous utilisez. Le ramonage des conduits à bois coûte un peu plus cher que le ramonage des conduits à gaz. En effet l’entretien peut s’avérer onéreux lorsque c’est le bois qui est utilisé comme moyen de combustion.

En règle générale, il faut prévoir entre 45 et 70 € pour faire ramoner sa cheminée par un professionnel.

Quelles sont les conséquences des feux de maison ?

L’accumulation de créosote peut ne pas sembler dangereuse, mais lorsque la température atteint 233 °C, il s’enflamme. Une fois qu’il commence à brûler, il se dilate comme une mousse d’étanchéité. En quelques secondes, il monte à plus de 1094 °C et peut engloutir toute votre cheminée et détruire votre maison.

À défaut d’un nettoyage régulier, vous devez éviter d’utiliser les bûches vertes comme moyen de combustion. En effet, ce bois vert ne brûle pas proprement et envoie beaucoup de particules non brûlées dans le conduit, où elles s’accumulent sous forme de créosote et de suie.

Partager :