Peut-on faire de l’alpinisme en hiver ?

139
Partager :

L’alpinisme est une activité sportive qui se fait en montagne. Il est possible de la pratiquer en été, mais aussi en hiver. Pour que tout se passe bien, il faut prendre toutes les précautions nécessaires. Découvrez les équipements requis pour aller en montagne en hiver et quelques conseils pour faire de l’alpinisme en toute sécurité durant cette période. Nous faisons aussi le point sur les endroits idéals pour pratiquer cette activité en hiver.

Équipez-vous convenablement pour partir en montagne l’hiver

Avant de partir à l’aventure dans les montagnes en plein hiver, il faut bien se préparer. Vous devez avoir de bons équipements et des vêtements qui vous permettront de lutter contre les conditions climatiques. Ils doivent être robustes et bien vous tenir au chaud.

A lire en complément : Comment se passe la location d’un mobil-home pour les vacances ?

Les doudounes d’alpinisme

Il est conseillé de porter une doudoune d’alpinisme chaude par-dessus votre veste imperméable lors d’une excursion à la montagne en hiver. Ce vêtement est indispensable en période de froid extrême, car il résiste très bien aux températures négatives. Il est souvent conçu avec des matières de haute qualité qui lui offrent de belles caractéristiques.

En plus de vous garder bien au chaud, une bonne doudoune d’alpinisme doit être légère et confortable. Cela vous permettra d’avoir une bonne liberté de mouvement. Pour l’achat de ce vêtement, consultez les sites spécialisés dans la vente de vêtements de randonnée et d’alpinisme. Ils proposent une large sélection de produits haut de gamme possédant de belles propriétés.

A lire également : Que savoir de l’airsoft ?

Les vêtements imperméables

Les vêtements imperméables sont nécessaires pour l’alpinisme, car ils apportent une excellente isolation. Il s’agit en effet de sous-vêtements thermiques (haut et bas) qui se collent directement à votre peau. Ils permettent de conserver la chaleur que celle-ci dégage. Ce sont donc les premiers vêtements que vous devez porter. De plus, ils sont obligatoires, puisque vous devez respecter le système multicouche recommandé pour cette activité.

Les pantalons d’alpinisme

Le pantalon d’alpinisme offre une bonne protection contre le froid, car il est coupe-vent, imperméable, ultrarésistant… Il doit être porté par-dessus votre sous-vêtement thermique. En cas de très mauvais temps, il est conseillé de porter également un surpantalon. Pour avoir un maintien optimal, choisissez des bas qui ont des bretelles amovibles et ajustables. Cela permettra d’avoir un bon confort et de ne pas être dérangé durant votre descente ou votre ascension.

Autres équipements et accessoires nécessaires pour aller en montagne en hiver

Pour une excursion en montagne en hiver, vous aurez aussi besoin de gants de haute montagne. Ils tiendront vos mains au chaud et vous protégeront lors de vos diverses manipulations. On peut aussi citer les cagoules et les bonnets que vous devez absolument porter sous votre casque d’alpinisme. Vous pouvez porter des lunettes de glacier pour protéger vos yeux du froid, du soleil et de toute autre agression. Il vous faudra par ailleurs porter des chaussettes chaudes et une bonne paire de chaussures à laquelle sont fixés des crampons.

doudoune alpinisme hiver

Suivez des conseils de sécurité pour faire de l’alpinisme en hiver

L’alpinisme est une activité sportive à sensation forte. Elle présente des risques et pour les éviter, il faut suivre certaines règles. Lorsqu’elle se pratique en hiver où les conditions climatiques sont plus difficiles, il faut redoubler de vigilance. Vous devez d’abord vous assurer que vous avez la forme nécessaire pour faire de l’alpinisme dans ces conditions. Votre corps et votre mental seront en effet soumis à rude épreuve.

Une fois cette évaluation faite, il faut déterminer les objectifs de l’excursion et fixer les limites à ne pas franchir. Prenez également votre temps et allez à votre rythme durant l’ascension ou la descente de la montagne. Munissez-vous d’une carte topographique du lieu, planifiez bien votre itinéraire et prenez toutes les informations s’y rapportant. Il faudra notamment vous renseigner sur :

  • le dénivelé,
  • les prévisions météorologiques,
  • les abris et les camps,
  • les difficultés techniques,
  • les numéros d’urgence des secours en montagne…

Vous pouvez par ailleurs prévoir des itinéraires alternatifs. Vous devez aussi avoir des équipements (casque, piolet, crampons, kit d’urgence…), vêtements et chaussures adaptés pour ce genre d’activité. Avant de partir pour votre excursion en montagne, il faut connaître les règles de base de l’alpinisme. Il s’agit entre autres des procédures d’assurage, de rappel, de la préparation d’arrêt, des manœuvres d’autosauvetage de base…

Vous devez de plus vous orienter en permanence pour ne pas vous perdre en montagne. Vous aurez besoin pour cela d’une boussole, d’un GPS ou d’une carte. Dans le cas où vous n’êtes pas sûr de la direction dans laquelle vous allez, faites demi-tour. Gardez sur vous des aliments légers et énergétiques ainsi que des boissons riches en sels minéraux. L’alpinisme fait dépenser beaucoup d’énergie. Vous aurez par conséquent besoin de force durant votre parcours, surtout s’il doit prendre des heures. Prenez vos précautions et faites très attention lorsque vous devez marcher sur un glacier.

Où faire de l’alpinisme en hiver en France ?

De nombreuses montagnes en France sont idéales pour faire de l’alpinisme en hiver. La plupart sont composées de magnifiques sommets que tout professionnel ou débutant prendra plaisir à gravir ou à descendre.

Le massif du Vignemale

Le massif du Vignemale est situé dans les Pyrénées et fait 3298 m d’altitude. Il est très apprécié par les alpinistes, car il offre un beau paysage. Durant la traversée de cette montagne, vous verrez des cascades de glace, des couloirs enneigés… Autour du massif de Vignemale, il y a également le Parc National des Pyrénées que vous pouvez admirer durant votre escalade.

Le Mont-Dore et le Mont Blanc

Le Mont-Dore est un endroit idéal pour les alpinistes débutants. Il est situé en Auvergne, sur le versant nord du Massif central (le Puy de Sancy). Vous allez adorer les cascades gelées et les rideaux de glace qui s’y trouvent. Quant au Mont Blanc, il est considéré comme le berceau de l’alpinisme et la plupart des professionnels cherchent à le gravir. Vous y trouverez de nombreuses pentes enneigées, de nombreux itinéraires. Lorsque vous arrivez au sommet, vous profitez d’une magnifique vue sur la vallée de Chamonix.

Le massif des Écrins

Ce massif est situé dans les Alpes et il est constitué de plusieurs montagnes avec des pics différents. Le sommet le plus connu d’entre eux est le dôme de neige des Écrins. Depuis les sommets de ce massif, vous avez un panorama sur le Mont Rose, le Mont Blanc et les arêtes de la Meije. Sur les pics les plus élevés, les conditions climatiques sont très difficiles. Si vous ne pouvez pas supporter de telles températures, vous pouvez gravir tout simplement des sommets plus bas. Vous trouverez également en France d’autres montagnes à gravir telles que le massif de la Maladeta qui est entre la France et l’Espagne. Il y a aussi les Grandes Jorasses entre l’Italie et la France qui est tout aussi fréquenté que le Mont Blanc. Vous avez aussi le Pic du Taillon, les Dômes de Miage et l’aiguille de Bionnassay.

doudoune de randonnée, vêtements d'alpinisme

Conseils pour camper en hiver en toute sécurité

De nombreuses personnes évitent d’aller camper en hiver à cause des conditions climatiques qui sont difficiles. Toutefois, si vous vous préparez bien, vous profiterez d’une bonne expérience. Pour commencer, nous vous conseillons de bien choisir le moment et l’endroit où vous resterez. Même s’il est possible de camper en hiver, évitez de choisir les périodes où les températures sont très basses. Pour l’endroit, il faut choisir une zone où vous serez protégé du vent froid et où il n’y a aucun risque d’avalanche. Évitez donc les sommets des crêtes et les collines basses.

Pour une telle excursion, il faut absolument être accompagné. Invitez des personnes qui ont déjà eu à camper en hiver et pourront vous aider à construire ou chercher un abri et trouver des solutions en cas de difficulté. Gardez un bon matériel et des vêtements de montagne qui vous tiendront bien au chaud. Votre tente doit par exemple être un modèle trois ou quatre saisons et avoir des arceaux très solides.

Choisissez un abri assez grand pour pouvoir mettre vos affaires à l’intérieur. Il faut aplatir la neige avant d’installer la tente pour éviter tout risque de fonte. Vous devez aussi avoir un tapis de couchage, un sac de couchage qui peut résister à des températures extrêmes et une doublure à mettre dans le sac couchage. Vous aurez également besoin d’une pelle à neige, de plusieurs lampes, de bâtons de marche ou de bâtons de ski…

Partager :