Capote Louis Vuitton : Louis Vuitton se lance dans le préservatif

393
Partager :

Plusieurs médias et internautes à travers les réseaux sociaux parlent aujourd’hui de la fabrication des préservatifs par Louis Vuitton. Ces capotes seraient l’œuvre d’un architecte de l’entreprise, qui vise à étendre les ventes de la marque. Louis Vuitton s’est-elle réellement lancée dans ce nouveau type de commerce sur le marché ?

Quel est ce préservatif lancé par la marque Louis Vuitton ?

La capote Louis Vuitton est un produit qui a été lancé par le célèbre architecte Géorgien Irakli Kirizia. Ce créateur a initié la fabrication de préservatifs ayant les couleurs brunes et ornées de LV. En plus, l’emballage de ces préservatifs est entièrement recouvert de l’insigne LV. Doté ainsi d’un lettrage en relief, ce dernier est supposé apporter bien plus de plaisir aux utilisateurs. Le logo de la marque se retrouve également sur le latex.

A voir aussi : Comment faire tenir une pancarte ?

Les capotes Louis Vuitton sont disponibles à un prix unitaire de 68 $. Si vous êtes un fanatique des accessoires LV, vous savez alors combien dépenser pour être classé. Avoir des rapports sexuels avec cet accessoire devient donc de l’ordre d’un luxe total, parce que vous utiliserez la capote la plus chère au monde. N’y a-t-il pas de quoi être fier ?

Où trouver des préservatifs Louis Vuitton ?

Il faut souligner qu’aucun de ces préservatifs n’est disponible en magasin. Vous ne pourrez pas les acheter dans des boutiques ni dans les pharmacies. En réalité, il faut souligner qu’ils ont été conçus pour financer la fondation amfAR dans le cadre de la journée mondiale de la lutte contre le sida.

A lire également : Comment maquiller un visage ridé ?

Ces produits sont donc en stock très limité. Il faudra batailler pour vous en procurer si vous tenez à les utiliser. Malgré la rareté de l’article, on constate que beaucoup de personnes l’ont acheté.

Il faut malheureusement dire que toutes ces personnes se sont fait arnaquer, car ce préservatif était une contrefaçon.

Est-ce que Louis Vuitton a réellement fabriqué des capotes pour ses clients ?

La marque Louis Vuitton n’a en fait aucun lien avec le concepteur de ces caoutchoucs luxueux. LV ne reconnait pas ce produit comme faisant partie de ses articles. Elle a subi tout bonnement une violation de ses droits d’auteur et n’a pas autorisé cette commercialisation.

En effet, Irakli Kirizia s’est associé avec Design Provocation pour faire ce coup. Ils se sont servis de la notoriété de LV pour arnaquer les clients. Bien qu’ils étaient si stylés, ces préservatifs étaient des faux et Louis Vuitton s’est bien fait avoir.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène survient. Il y a quelques années, Coco Chanel a aussi subi ce coup médiatique sur le même produit. Ces modèles se vendaient à peu près comme ceux de Louis Vuitton à 30 $ l’unité.

On retient alors que la marque de luxe Louis Vuitton ne s’est jamais lancée dans la fabrication de capotes. C’est plutôt le créateur Irakli Kirizia et Design Provocation qui ont créé ces préservatifs. Ils les ont fait passer pour des produits Louis Vuitton afin de les vendre et de subventionner une campagne de lutte contre le  VIH SIDA.

Partager :