C’est quoi les sensations fortes ?

158
Partager :
sensations fortes

Partir en aventure, oser affronter ses peurs et se frotter au risque ne sont pas sans avantages. Si ces activités procurent une joie immense, c’est surtout parce que des sensations fortes se cachent derrière celles-ci. Ces émotions uniques méritent donc une attention particulière. Voilà pourquoi, ce guide se permettra d’apporter les clarifications nécessaires sur ce sujet.

Plus que de simples sentiments, ce sont des émotions intenses

Les sensations fortes se définissent littérairement comme de vives émotions vécues à travers des jeux, des loisirs, des spectacles ou des lectures. Celles-ci peuvent donc entraîner la peur et des vertiges, même s’il faut reconnaître que pour certains, l’objectif est de vaincre sa peur.

A lire aussi : Jouer au LEGO quand on est adulte : 7 raisons

En outre, quand on parle de sensations fortes, ce sont les cinq sens qui sont mis en action. Par contre, les sentiments concernent particulièrement le ressenti de l’individu. De ce fait, vous constatez qu’en menant un sport extrême tel que le saut à l’élastique, toutes les parties de votre corps s’activent. Au terme de la pratique d’une activité de ce type, l’adrénaline monte et vous connaissez ces vives émotions.

Néanmoins, quand l’organisme sécrète cette hormone, celle-ci stimule par la suite la libération de la dopamine dans le système nerveux. Cette dernière provoque donc un sentiment de bien-être, de plaisir et de paix intérieure qui ne dit pas son nom.

A lire aussi : Quel est le prix d’un jukebox

Des émotions qui varient selon le sexe et l’âge

Selon des études approfondies, les sensations fortes sont des émotions dont la recherche varie selon l’âge et le sexe. Généralement, le désir de connaître ces moments débute dès l’âge de 3 ans. C’est une période au cours de laquelle l’Homme commence à connaître son milieu de vie précisément à travers ses cinq sens.

Cette volonté augmente donc de façon proportionnelle avec l’âge. Ce qui explique que l’adulte est plus enclin à vivre ces instants vifs qu’un enfant de 10 ans par exemple. C’est aussi la raison pour laquelle certains sports extrêmes comme les plongeons en eau froide se recommandent à partir de 12 ans.

Par ailleurs, les études révèlent aussi que les hommes ressentent davantage le besoin de connaître des émotions vives que les femmes. La sécrétion des hormones particulières en est une raison, car le sexe masculin est plus réactif. Néanmoins, les deux sexes ont toujours voulu expérimenter des aventures nouvelles plus palpitantes.

Pourquoi certaines personnes recherchent-elles des sensations fortes ?

sensations fortes

Tandis qu’une catégorie d’individus refuse systématiquement de se frotter aux risques des sports extrêmes, d’autres par contre recherchent constamment des émotions fortes. Quand vous faites attention, vous constatez également que certaines personnes nourrissent davantage le désir de vivre ces sensations que d’autres.

Tout cela s’explique par le fait que les personnes en quête de ces situations se caractérisent par 4 comportements. Il s’agit :

  • de la volonté de mettre fin à l’ennui ;
  • du besoin d’un excitant ;
  • du désir de spontanéité ;
  • de la recherche de nouvelles expériences.

Ainsi, en s’adonnant à ces activités, le cerveau produit de la dopamine, un neurotransmetteur qui participe à la pro activité de l’individu. Ce dernier est donc capable de relever plus facilement les défis et d’accomplir aisément ses tâches. Après avoir fait face efficacement au challenge, un sentiment de récompense s’installe. C’est donc là que se trouve toute la réponse.

Est-il possible d’être dépendant des sensations fortes ?

Bien que l’abus de toute chose nuise à la santé, aucune étude n’a encore prouvé que certaines personnes soient dépendantes des émotions fortes. Toutefois, quelques comportements laissent croire qu’il en est ainsi. Vous n’avez qu’à prendre un exemple sur les passionnés des jeux de hasard ou de casino pour mieux comprendre. Cela peut donc s’assimiler à une dépendance, pire encore à une addiction.

De plus, le cerveau peut se voir affecté par une fréquence de situations à risque. Il s’en suit alors une altération de l’état d’esprit du fait de la production répétitive de l’adrénaline. Aussi, paraît-il que ces gens en recherchant de nouvelles expériences veulent surtout refouler des sentiments négatifs. Elles veulent également affronter certainement une peur d’enfance. S’il en est ainsi, le mieux est de se tourner vers un psychologue.

À présent, vous avez suffisamment d’informations pour comprendre la notion de sensations fortes. Vous êtes libre de choisir la fréquence des activités pour passer de bons moments.

Partager :