Comment piloter un drone FPV ?

8
Partager :

piloter un drone C’est appris ! Sur Youtube, il semble si facile… Mais voler un drone n’est rien d’évident ! Afin d’acquérir les bases du pilote, nous avons obtenu les conseils d’un expert. L’homme derrière le pseudonyme de XavDrone a attrapé le virus il y a trois ans. Et il lui a fallu beaucoup plus court pour devenir une référence d’informations sur ses objets volants préférés. Surtout parce qu’il est l’un des rares qui sait faire appel à la fois aux passionnés (beaucoup sur son excellent forum) et aux néophytes, comme évidemment les heures de conduite qu’il offre sur sa chaîne Youtube, dont certaines dépassent 60 000 vues. Alors, professeur Xavier, comment ça se passe avec un multirotor (le terme exact pour décrire les drones volants) ?

Plan de l'article

Si vous êtes un débutant total, avec lequel drone Devinez pour commencer ?

Avec un petit appareil, pas cher et sans caméra. Pourquoi ? Parce que si vous voulez vraiment voler, vous allez tomber fatalement de temps en temps et il y aura une pause ! Pour cette raison, nous ne devrions pas essayer de prendre quelques euros ici non plus : choisissez une marque établie, un revendeur avec un bon service après-vente, pour être sûr de ce qui est nécessaire comme pièces de rechange… Comme recommandation personnelle, je recommande le Hubsan X4 pour un premier drone : assez bon marché, équipé de plusieurs modes de vol et assez petit pour rendre votre main sûre à l’intérieur avant de faire les premiers vols à l’extérieur (s’il n’y a pas de vent !) Rien de trop luxueux, hein ?

Non. Eh bien, bien sûr, le modèle idéal n’existe pas, car le choix d’un drone dépend de l’utilisation que vous voulez en faire. Mais quand il s’agit d’apprendre à bien définir les bases maîtrisé, je ne conseille vraiment pas de choisir un modèle qui est trop sophistiqué. Entre autres choses, parce que ces derniers offrent toute une gamme de supports pilotes, ce qui donne l’impression qu’il est très simple. Mais le jour où l’aide tombe en panne (et cela arrivera !) le pilote ne pourra pas reconquérir son drone. Alors, qu’est-ce que nous commençons si vous voulez apprendre à le piloter ?

Tout d’abord, par un exercice très simple : décoller, puis enchaîner les montées et les descentes sans avancer ou reculer. Il ne semble pas être quelque chose, mais il permet déjà de « sentir » les joysticks (note : la gauche est généralement pour les gaz, le droit pour la direction). Une fois l’exercice maîtrisé, la prochaine chose est d’aller de l’avant, puis de retourner le drone en ligne droite. Troisième exercice : déplacer le drone dans une ligne droite Alignez-le vers l’avant, retournez-le et retournez-le à sa position d’origine. Celui-ci est particulièrement important ! Après tout, si le drone fait face au pilote, les commandes seront « inversées » : la droite pour le multirotor est laissée au pilote, et vous devez vous y habituer. Enfin, le dernier exercice pour maîtriser les bases du pilotage de drones : la connaissance de la façon d’effectuer des boucles dans les deux sens. J’ai posté des vidéos de tous ces exercices sur Youtube. Ce premier apprentissage est-il long ?

Assez, ouais. Il doit être clair que nous ne volerons pas pendant une demi-heure : habituellement le temps de vol est de 5 à 10 minutes… et compte tenu de la concentration nécessaire, il est assez long. Mais il est absolument nécessaire si nous voulons ensuite nous tourner vers un pilotage plus fort, par exemple dans le FPV. Sur le vol d’immersion affiché un petit avertissement : la vision que vous pouvez avoir avec des lunettes de réalité virtuelle (même excellent et très cher) ressemblera rarement à vous pouvez voir sur les vidéos sur Internet. Il y a toujours des pépins, pas toujours une qualité d’image optimale… Un dernier conseil juste pour ceux qui veulent s’améliorer à nouveau ?

Même deux conseils ! La première : même si vous avez fait beaucoup de progrès, suivez bien les règles. J’ai entendu dire que de nombreux praticiens se plaignent de ces restrictions, mais ce sont eux qui empêchent les accidents… Deuxième astuce : Faites glisser la porte d’un club d’aéromodel. Entre les membres, nous échangeons des conseils, vous pouvez facilement tester de nombreux drones, donc nous nous déplaçons beaucoup plus vite. Ça m’a beaucoup aidé. Parisien ? Pour des conseils pratiques, des actualités et une carte des meilleurs endroits pour voler en toute sécurité, visitez www.drone.paris

A découvrir également : Quel est le processeur le plus rapide actuellement ?

Partager :