Quelle est la cause de l’alopécie de la femme ?

122
Partager :

La perte de cheveux est un phénomène naturel chez la femme comme chez l’homme. Néanmoins, lorsqu’elle atteint une quantité anormale, on parle d’une alopécie. Les femmes comme les hommes sont tous concernés par l’alopécie androgénétique. Mais chez les femmes, certains facteurs peuvent aggraver la perte de cheveux.

Qu’est-ce qui provoque l’alopécie femme ?

Voici les raisons de l’alopécie chez la femme :

A lire également : Tatouage lèvre : comment faire ?

  • La période post-accouchement : elle commence généralement entre 3 à 6 mois après l’accouchement et dure jusqu’à 8 mois, selon le cas et certains facteurs aggravants comme le stress et le manque de sommeil.
  • La ménopause : on constate habituellement une chute de cheveux plus ou moins importante chez la femme 5 ans avant la ménopause ou lors de la préménopause, en raison d’un trouble hormonale intense.
  • Une forte fièvre : certaines maladies auto-immunes, comme la teigne, l’anémie ferriprive ou une dysfonction de la glande thyroïde, engendrent une perte de cheveux plus ou moins importante.
  • Une perte de poids : une perte de poids rapide et massive suite à un régime restrictif ou à une intervention chirurgicale peut causer une importante chute de cheveux.
  • Un régime alimentaire inadapté : autrement dit des carences en protéines, vitamines et autres minéraux essentiels à la bonne santé des cheveux.
  • Une infection à la covid-19 : 25 % des personnes ayant contracté le virus de la covid-19 affirment avoir observé une importante perte de cheveux dans les 2 à 3 mois qui suivent l’infection.
  • La prise de certains médicaments : notamment les anticoagulants, les traitements thyroïdiens, les antihypertensifs, les bêtabloquants, les anti-inflammatoires, les traitements anticholestérol, les anticonvulsivants, les médicaments contenant du lithium, les antidépresseurs et la chimiothérapie.

Comment soigner l’alopécie féminine ?

Plusieurs soins médicaux et chirurgicaux sont envisageables pour traiter l’alopécie chez la femme.

  • Les traitements médicamenteux : un traitement par Minoxidil 2 % ou un traitement hormonal antiandrogènes durant la première phase d’une alopécie androgénétique pour normaliser le cycle pilaire ou ralentir la chute de cheveux.
  • La greffe de cheveux : pour masquer la zone dégarnie du cuir chevelu de façon définitive.
  • Les traitements par injection : méso greffe, mésothérapie, traitement PRP ou microneeding pour stimuler l’activité capillaire et ralentir la perte de cheveux.
  • La trichopigmentation : ou la dermopigmentation semi-permanent du cuir chevelu par tatouage pour masquer les zones dégarnies de manière transitoire.
  • La régulation de la nutrition : un rééquilibrage alimentaire permet de stimuler la repousse des cheveux de manière efficace et durable. C’est-à-dire une alimentation riche en fer, protéines, vitamine C, B, B5, B8 et D, en bêtacarotène, en zinc et en magnésium.
  • Les solutions cosmétiques : prothèses capillaires ou poudre de cheveux densifiant permettent aussi de masquer une calvitie de manière esthétique.

Est-ce que les cheveux repoussent après une alopécie femme ?

  • La repousse des cheveux est probable après une chute capillaire due à un changement de saison ou une période de stress modéré : dans certains cas, les chutes de cheveux durent seulement pendant une courte période et les cheveux repoussent directement après.
  • Une chute de cheveux causée par des carences nutritionnelles est réversible : les cheveux retrouvent leur santé si les besoins en vitamines, oligo-éléments, minéraux et acides aminés essentiels à la santé capillaire sont rapidement comblés. La prise de compléments naturels favorise une repousse rapide des cheveux en plus d’adopter une alimentation saine et équilibrée.
  • Les cheveux repoussent généralement après une chute capillaire due à une maladie : une forte fièvre, certaines infections et/ou un traitement du cancer peuvent causer une chute de cheveux plus ou moins importante en raison de certains médicaments. Mais les cheveux repoussent automatiquement après que la situation soit revenue à la normale et que la personne retrouve toute sa santé. Cela peut prendre un certain temps, mais c’est normal.

Lire également : Qui donne les alliances à la mairie ?

Partager :