Le chien aboie sur son maître : quelle est la raison et comment y remédier ?

391
Partager :

Un chien qui aboie est un bon garde. Par contre, lorsqu’il se met à aboyer sur son maître, il y a de quoi se poser des questions. Même s’ils sont dans la famille depuis qu’ils sont nés, il existe en effet des chiens qui ont tendance à aboyer sur les membres de cette famille. Ces aboiements ne sont pas forcément des signes d’agressivité, mais il y a de quoi s’inquiéter. Au cours de cet article, nous allons donc voir les raisons qui peuvent pousser un chien à aboyer sur son maître. Nous verrons ensuite les solutions qu’on peut mettre en place pour y remédier.

Pourquoi un chien aboie-t-il sur son maître ?

Pour résoudre un problème, il faut déjà commencer par identifier la cause. Il est donc tout à fait normal d’orienter notre article dans cette direction. Pour trouver une explication concrète sur votre cas en particulier, vous pouvez cliquer ici. Le fait est que nous allons tout simplement faire une liste des raisons les plus probables sans être exhaustifs.

A lire également : Quel premier animal de compagnie choisir pour votre enfant ?

Excitation : En partant du fait que l’animal n’a rien à reprocher à son maître, la raison la plus probable nous semble être l’excitation. Les chiens peuvent en effet aboyer par excitation. C’est surtout le cas lorsqu’ils veulent attirer l’attention de leur maître. C’est souvent le cas lorsque le chien se sent heureux de retrouver son maître.

Besoin d’interaction : Il peut aussi s’agir d’un besoin d’interaction. Les chiens sont des animaux sociaux qui cherchent en permanence l’interaction. Si le chien se sent seul ou s’ennuie, il peut aboyer pour susciter une réaction de son maître.

A lire aussi : Activités pour un enterrement de vie de garçon à Paris : des idées inoubliables et festives

Peur ou anxiété : Les chiens aboient systématiquement s’ils se sentent menacés ou anxieux. Dans certaines situations, le maître peut involontairement effrayer le chien, déclenchant ainsi une réponse aboyante.

Territorialité : Il est tout à fait naturel chez les chiens, et tout autre animal d’ailleurs, de défendre leur territoire. Pour manifester sa position dominante sur son territoire, le meilleur ami de l’homme le fait en aboyant. Si le chien arrête d’aboyer lorsque vous vous éloignez, il faudrait creuser dans cette direction.

Manque d’éducation : Dans tous les cas, la raison qui pousse un chien à aboyer sur son maître est le manque d’éducation. Un chien bien éduqué ne devrait pas aboyer sur son maître, peu importe les circonstances.

Comment remédier aux aboiements envers le maître ?

La première chose à faire pour résoudre ce comportement inapproprié est d’essayer de comprendre la raison qui pousse le chien à aboyer. Observez le langage corporel du chien pour comprendre le contexte des aboiements. Cela peut aider à identifier si le chien est excité, anxieux ou s’il cherche simplement de l’attention.

Comme nous l’avons déjà dit plus haut, un chien bien éduqué n’aboie pas pour rien. Il est donc essentiel de renforcer l’obéissance de l’animal. Vous pouvez pour cela l’entraîner aux commandes de base « assis » et « reste ». Ainsi, lorsque votre compagnon commence à aboyer, il suffit d’un simple ordre pour le calmer.

Pour répondre aux besoins d’interaction du chien, assurez-vous que l’animal reçoit suffisamment de stimuli mentaux et physiques. N’hésitez pas à lui offrir des jouets, à l’emmener se promener régulièrement pour réduire l’ennui. Il saura ainsi se retenir d’aboyer lorsqu’il retrouve son maître.

Selon les conseils d’Ali du site Educanine, il faut également éviter de récompenser le chien lorsqu’il aboie. Évitez de lui accorder de l’attention et encore moins de lui offrir des friandises. La meilleure manière de réprimander ce comportement est de l’ignorer tout simplement.

Il faut aussi trouver un moyen de réduire l’anxiété chez le chien sachant que c’est généralement la principale cause de l’aboiement. Pour cela, vous pouvez le placer dans un environnement plus serein, être plus positif avec lui et montrer votre affection.

Enfin, si aucune de ces techniques n’a fonctionné, songez à consulter un professionnel. Il existe des spécialistes en comportement canin qui pourraient mieux évaluer la situation et prendre les mesures adéquates.

Partager :