Comment bien choisir un accastillage d’occasion ?

58
Partager :

L’accastillage désigne l’ensemble des équipements indispensables à la manœuvre d’un voilier ou d’un bateau à moteur. Généralement, le coût de l’accastillage d’un bateau à moteur ou d’un bateau à voile est extrêmement élevé. Toutefois, il est possible de faire une bonne affaire en optant pour l’achat d’un accastillage d’occasion. Sur le marché, de nombreux particuliers et commerçants proposent des matériaux d’occasion à prix attractifs. Mais, dénicher un équipement de qualité parmi cette grande offre s’avère difficile. Alors voici ci-dessous comment bien choisir un accastillage d’occasion.

Tenir compte de la résistance de la barre

Il s’agit d’une barre de fer en forme rectangulaire munie d’un stick ou d’une roue servant à diriger le bateau. Vu son rôle, il est primordial que cet accessoire soit solide, résistant, lourd et facile d’utilisation.

A voir aussi : Comment faire du papier recyclé ?

Par ailleurs, si vous disposez d’un petit voilier ou d’un bateau de petites puissances, privilégiez les barres franches. Cela vous permettra d’orienter sans grande difficulté le bateau.

Tenir compte de la qualité et du nombre de Winch

Les winchs représentent en quelque sorte le treuil du bateau. En réalité, elles permettent d’établir et de régler les voiles du bateau. Par conséquent, ces accessoires doivent témoigner d’une résistance hors-pair. De plus, gardez à l’esprit que plus votre bateau est grand, plus le nombre de winch est élevé.

A lire également : Que savoir de l’airsoft ?

Assurez-vous d’avoir un nombre conséquent de winch dans un accastillage d’occasion avant de conclure l’achat.

Tenir compte de la qualité des Manilles

Les manilles représentent un élément important pour le bateau. Ainsi, pour bien sélectionner vos manilles il vous faudra tenir compte de plusieurs critères. Commencer par évaluer les charges de l’objet qui y sera fixé. Car les manilles ont une charge de rupture, le poids de l’élément à y fixer ne doit donc pas excéder cette charge de rupture.

Par la suite, vous devriez prendre en compte la tension. Si vous exercez une grande tension, il serait judicieux d’opter pour des articles avec un grand câble et plusieurs points de fixations.

Tenir compte des bloqueurs et taquets

En réalité, les bloqueurs et taquets sont responsables du blocage des différentes cordes du voilier. Une fois que le voile est levé, ces derniers serviront à maintenir les voiles.

Alors, dans ce cas l’acheteur est tenu de prendre en considération la résistance de l’article, la résistance de l’article à la corrosion et autres phénomènes. Sans oublier qu’il faut également vérifier la solidité dudit article. Car le taquet peut être placé à l’extérieur comme à l’intérieur du bateau. S’il éventuellement, il est disposé à l’extérieur, ce dernier sera exposée à l’eau de mer, le soleil, ….

En tenant compte de ces éléments, vous devriez choisir un taquet solide pour en bénéficier pendant une longue période. De plus, vérifiez également la résistance et la qualité des éléments secondaires tels que les maillons, les cadènes, les émerillons, le chaumard ou encore le davier.

Néanmoins, lorsque vous ne trouvez pas les équipements indispensables dans l’accastillage, ne le prenez pas. Cet avertissement vaut particulièrement pour le pontet. En effet, avec un pontet défaillant ne supportant pas convenablement les poids, le risque d’insécurité est maximal.

Partager :