Bien choisir une bouteille de rhum

1024
Partager :

Si vous n’appréciez pas le rhum, c’est peut-être que vous n’avez pas encore trouvé la bouteille qui sait combler vos papilles. En effet, tous les rhums n’ont pas vraiment le même goût. Nous allons vous apporter dans cet article tout ce que vous devez savoir pour bien choisir votre bouteille de rhum.

Rhum traditionnel et rhum agricole : quelle différence ?

Sur certaines bouteilles, vous pouvez lire « rhum traditionnel » ou « rhum agricole ». C’est peut-être un détail, mais il y a une différence entre ces deux rhums. Le rhum traditionnel, le vrai rhum traditionnel, est fabriqué à partir du résidu provenant de la cristallisation de la canne à sucre qu’on appelle la mélasse. C’est pour cette raison qu’on appelle le rhum de sucrerie. Cette boisson a un taux d’alcool plus élevé. C’est ce type de rhum qu’on trouve le plus sur le marché. Le rhum agricole, lui, est fabriqué à partir du pur jus de canne à sucre. Vous allez le remarquer : il est plus cher comparé au rhum traditionnel, mais il est plus savoureux.

A lire également : Trouver du sable gratuit : astuces et lieux incontournables

Prendre du rum, du ron, ou du rhum ?

Vous vous dites : ce sont tous des rhums, mais au palais, les styles de rhum sont bien différents. Les rums de tradition anglaise se reconnaissent par leur richesse aromatique. Ils sont fabriqués à partir de mélasse et subissent une fermentation entre 5 et 20 jours. Les rhums latinos, notamment ceux qui nous viennent du Guatemala, de la République Dominicaine ou encore La Colombie, sont produits à partir de mélasse ou encore de miel de canne. Leur fermentation est de courte durée, ce qui explique leur saveur plus légère, plus sucrée et plus douce.

A lire aussi : Top chansons évoquant le manque et l'absence d'un être cher

Les rhums français sont des rhums agricoles. Oui, on les fabrique à partir de jus de canne à sucre. En bouche, ils sont plus secs, mais on peut aussi ressentir une note très fruitée et un goût végétal poussé.

Rhum blanc, rhum ambré ou vieux rhum ? Tout dépend de la dégustation …

Avec le rhum, on trouve plusieurs qualificatifs : il peut être blanc, ambré, vieux ou même arrangé. Ces qualifications déterminent leurs contenus et leurs saveurs. Ainsi, vous ne devez pas prendre n’importe quelle bouteille au hasard. Si vous voulez préparer un cocktail, on vous redirige vers le rhum blanc. Leurs arômes sont plus discrets, ce qui permet de laisser les saveurs des autres ingrédients s’exprimer. Notez toutefois que rhum blanc premium peut être consommé tel quel.

Le rhum ambré a des notes aromatiques épicées et boisées. Si on le déguste pur, on peut aussi l’utiliser en cocktail. Rassurez-vous : son goût reste subtil. Le rhum vieux est pour beaucoup synonyme de digestif et de dégustation. Autrement dit, on le prend tel quel, mais on peut aussi se permettre de bien le doser pour en faire un cocktail premium. Au palais, ce type de rhum est plus onctueux et l’alcool se ressent moins. Il laisse des notes plus boisées et plus épicées.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Partager :